Liens d'accessibilité

Niger : les cent jours de Mahamadou Issoufou


L'investiture du président Issoufou, le 7 avril 2011.

L'investiture du président Issoufou, le 7 avril 2011.

Les attentes des Nigériens sont grandes, avec, en priorité, la lutte contre la corruption

Du jamais vu au Niger : le président, en fonction depuis le 7 avril dernier, a marqué ses cent jours à la tête de l’Etat en tenant une conférence de presse transmise en direct à la télévision nationale. Mahamadou Issoufou a répondu aux questions des journalistes sur son bilan jusqu’ici.

Pour les Nigériens, la priorité doit être accordée à la lutte contre la corruption. C’est une question qui a figuré en bonne place dans les propos du président Issoufou. Il a précisé qu’il ne protégerait personne et qu’il se faisait un point d’honneur de récupérer les deniers publics et de traduire en justice les détourneurs de ces fonds.

Moustapha Mamane Sani, de notre station partenaire Radio-Télévision Ténéré, à Niamey, a relevé l’annonce de la création d’un Observatoire national de lutte contre la corruption, pour seconder la justice.

Au cours de son mandat de cinq ans, Mahamadou Issoufou s’est fixé comme objectifs, entre autres, de créer 50 000 nouveaux emplois par an et d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

XS
SM
MD
LG