Liens d'accessibilité

Niger : des opposants interpellés pour avoir critiqué la cour constitutionnelle sur les élections


Seini Oumarou,chef de file d'opposition au Niger.

Seini Oumarou,chef de file d'opposition au Niger.

Seïni Oumarou, leader de l’opposition nigérienne, a été interpellé et auditionné mercredi pendant près de deux heures avant d’être relâché.

L'opposition a récemment émis de vives critiques contre la Cour constitutionnelle du pays, qui supervisera la présidentielle de 2016.

Mourtala Mamouda, un cadre du Mouvement national pour la société de développement (MNSD), dont M. Oumarou est le président, a affirmé à l’AFP que la police judiciaire a entendu le chef de file de l’opposition sur un livre blanc rédigé par l'opposition dans lequel son camp politique dénonce et récuse la Cour constitutionnelle pour les prochaines élections.

Deux autres opposants, dont le porte-parole de l'opposition Ousseïni Salatou, et un autre député, Amadou Ali, ont été "interpellés lundi et mercredi" puis relâchés après avoir été "interrogés au sujet de ce livre blanc", selon M. Mamouda.

XS
SM
MD
LG