Liens d'accessibilité

Nigéria : des micro-projets de biogaz satisfont aux besoins énergétiques de villages


Un projet de biogas

Un projet de biogas

Faire du biogaz à partir d’ordures ménagères, ce n’est pas neuf. Cela se fait partout à travers le monde, mais ce qui est plus difficile, c’est de rendre le procédé rentable.
Et justement, une petite société nigériane, Midori Environmental Solutions, a mis au point un processus qui, selon elle, peut aider les communautés les plus pauvres à se ravitailler en gaz et accéder à l’éclairage.

A preuve, le village de pêcheurs Ebute-Lekki dans le sud du Nigéria. « L'idée ici, c’est de leur montrer comment ils peuvent se développer indépendamment, développer l'environnement où ils se trouvent et aussi se doter d’un outil de croissance économique supplémentaire » explique Olumide Thompson, un responsable de Midori Environmental Solutions.

Il ne s’agit donc pas de projets à grande échelle. Les habitants d’Ebute-Lekki sont conviés à apporter leurs déchets dans un petit centre où ils sont broyés pour former une sorte de boue infâme qui est ensuite déversée dans un réservoir. Sa décomposition entraine une émission de biogaz qui sert à la cuisson, ou encore à alimenter des générateurs. Le village, qui comprend environ 1.000 habitants, devrait pouvoir subvenir à ses besoins énergétiques.

Une dirigeante communautaire, Salina Kareem, évoque le soulagement des habitants. Dès qu’on a vu, on a compris, dit-elle. On sait que cela va faciliter le développement.
Dans le cas d’Ebute-Lekki, et de quatre villages avoisinants, les Nations Unies ont fourni une aide. La société Midori espère pouvoir maintenant élargir le projet au reste du pays.
XS
SM
MD
LG