Liens d'accessibilité

Nice : émotion à l'ambassade de France à Washington, bal du 14 juillet annulé


Des soldats et les secours français sur le lieu où plusieurs dizaines de personnes ont été tuées dans une attaque menée à l’aide d’un camion à Nice, France, 14 juillet 2016. REUTERS / Eric Gaillard

Des soldats et les secours français sur le lieu où plusieurs dizaines de personnes ont été tuées dans une attaque menée à l’aide d’un camion à Nice, France, 14 juillet 2016. REUTERS / Eric Gaillard

L'ambassadeur de France aux Etats-Unis a annulé jeudi le bal du 14 juillet qui devait se tenir à l'ambassade de Washington, informant la communauté française déjà présente sur place de l'attentat de Nice.

Prenant la parole devant plusieurs centaines de personnes déjà rassemblées en début de soirée dans la salle de réception de l'ambassade et les jardins, Gérard Araud a pris la parole peu après l'attaque.

"Mes chers compatriotes, j'aurais aimé que cette réunion soit une réunion de célébration. Comme vous le savez notre pays vient d'être de nouveau frappé par une attaque terroriste. Il y aurait des dizaines de morts, à Nice", a-t-il déclaré, la gorge nouée, déclenchant des murmures parmi les Français présents, dont certains apprenaient apparemment la nouvelle.

"Mes chers concitoyens, je suis désolé que cette célébration ne soit pas la célébration que nous attendions tous", a-t-il poursuivi. "Elle devait être une célébration de joie et d'unité, elle sera une célébration de tristesse et j'espère néanmoins une célébration d'unité".

Le bal dansant qui était prévu a été annulé et le Champagne traditionnellement servi pour la fête nationale à été rangé, bien que les convives aient été invités à rester pour profiter du buffet.

Une Marseillaise a capella a ensuite été entonnée par la salle, suivie quelques minutes plus tard de l'hymne américain.

XS
SM
MD
LG