Liens d'accessibilité

Etats-Unis : Newt Gingrich remporte les primaires républicaines de Caroline du Sud


Mitt Romney (à gauche) et Newt Gingrich lors d’un débat

Mitt Romney (à gauche) et Newt Gingrich lors d’un débat

Après des débuts assez décourageants dans l’Iowa et le New Hampshire, Gringrich s’est ressaisi, réalisant deux excellents débats qui l’ont propulsé dans l’estime des électeurs. Il a aussi bénéficié du retrait du gouverneur texan Rick Perry qui, de surcroit, a choisi de l’appuyer.

L’ancien président de la Chambre des représentants Newt Gingrich s’est imposé de manière convaincante aux primaires de Caroline du Sud, samedi, remportant un peu plus de 40% des voix contre un peu plus de 26% à l’ancien gouverneur du Massachussetts Mitt Romney. L’ancien sénateur de Pennsylvanie Rick Santorum s’est, quant à lui, classé troisième avec 17,5% des voix, devant le député texan Ron Paul, 13,5%.

Il faut dire ces primaires étaient pratiquement un duel entre Gingrich et Romney. Vainqueur des primaires du New Hampshire, ce dernier était donné favori pour la Caroline du Sud, mais a vu son avance dans les sondages s’éroder ces derniers jours pour complètement s’effacer le jour du scrutin.

Newt Gingrich et son épouse Callista à Charleston, en Caroline du Sud

Newt Gingrich et son épouse Callista à Charleston, en Caroline du Sud

Après des débuts assez décourageants dans l’Iowa et le New Hampshire, Newt Gringrich s’est ressaisi, réalisant deux excellents débats qui l’ont propulsé dans l’estime des électeurs. Il a aussi bénéficié du retrait du gouverneur texan Rick Perry qui, de surcroit, a choisi de l’appuyer.

La victoire de Gingrich signifie que les trois primaires qui ont déjà eu lieu ont couronné trois différents vainqueurs. La bataille pour l’investiture du Parti républicain et le droit d’affronter le président Obama en novembre prochain se poursuivra donc de plus belle. Prochaine étape : la Floride, dont les primaires se tiendront le 31 janvier.

XS
SM
MD
LG