Liens d'accessibilité

New York, le New Jersey, zones de "désastre majeur" suite à Sandy


Inondations, incendies, tempêtes de neige. Le bilan de Sandy est sombre

Inondations, incendies, tempêtes de neige. Le bilan de Sandy est sombre

Au moins 28 morts aux Etats-Unis, suite au passage de l’ouragan Sandy. Des décès surtout dus, selon les autorités, à des accidents de la route et la chute d’arbres. Le président Barack Obama a déclaré les Etats du New Jersey et de New York, zones de « désastres majeurs », ce qui libère des fonds fédéraux pour les opérations de secours et de déblaiement.

L’œil de la tempête a commencé à survoler la Terre lundi soir au sud de New York, où ses vents violents ont causé d’importants dégâts. Puis Sandy s’est affaiblie au fur et à mesure qu’elle quittait l’Atlantique.

Dans le sud de la péninsule de Manhattan à New York, des vagues de plus de 4 mètres de hauteur ont inondé et paralysé le secteur financier, Wall Street. Les places boursières new-yorkaise seront à nouveau fermées ce mardi pour la seconde journée consécutive, pendant que le déblayage et le nettoyage se poursuit. Par ailleurs, un incendie massif dans le quartier de Queens a détruit une cinquantaine de maisons et le métro de New York est inondé.

A l'occasion d'une conférence de presse mardi, le maire de New York, Michael Bloomberg, a précisé qu'environ 750.000 personnes sont privées d'électricité. "Les dégâts que nous avons subi sont clairement vastes, et ne pourront être réparés en un jour. Les deux principaux défis sont la remise en marche des transports publics, et rétablir le courant", a ajouté M. Bloomberg.

Dans le New Jersey, on signale des inondations, peut-être suite à la destruction d’une digue, ce qui a entrainé l’évacuation d’au moins 800 personnes. Une centrale nucléaire a été placée sur pied d’alerte, ses installations étant inondées mais de source officielle, on maintient que la centrale, qui de toute façon était fermée pour cause d’entretien, ne suscite aucun souci au plan de la sécurité.
Sandy a provoqué un incendie dans le quartier de Queens à New York

Sandy a provoqué un incendie dans le quartier de Queens à New York


La capitale américaine, Washington, D.C., reste paralysée ce mardi du fait que le gouvernement fédéral a décidé de ne pas rouvrir. Tout comme à New York, les établissements scolaires sont fermés, de même que les transports publics tels que les autobus et le métro, pendant que les responsables procèdent à des vérifications et évaluations des dégâts. Nombre d’aéroports de la côte est restent fermés, mais certains parlaient de rouvrir dans l’après-midi.

Sandy, qui couvrait à un moment donné 1.500 km, a déversé jusqu’à un mètre de neige dans certaines régions. La capitale américaine s’attend à ce que la crue de la rivière Potomac, qui traverse Washington, D.C., provoque des inondations ce mardi.

Des millions d’Américains sur la côte est sont privés d’électricité, et on ignore combien de temps sera nécessaire pour rétablir le courant. Parmi les priorités : permettre à quelques 10.000 passagers aériens bloqués suite à la fermeture des aéroports de partir. Les compagnies d’assurance tentent de chiffrer les dégats et évoquent un premier bilan de quelques 20 milliards de dollars.
XS
SM
MD
LG