Liens d'accessibilité

NBA - Les Warriors, battus par Minnesota, n'ont plus droit à l'erreur


Stephen Curry de Golden State Warriors tire contre le Utah Jazz au cours de la première moitié d'un match de basket NBA mercredi , le 9 Mars , 2016, à Oakland , en Californie . (AP Photo / Ben Margot )

Stephen Curry de Golden State Warriors tire contre le Utah Jazz au cours de la première moitié d'un match de basket NBA mercredi , le 9 Mars , 2016, à Oakland , en Californie . (AP Photo / Ben Margot )

Golden State s'est incliné mardi à domicile face à Minnesota (124-117 après-prolongation) et n'a ainsi plus droit à l'erreur dans la course au record de victoires en saison régulière établi par les Chicago Bulls en 1995-96.

Cette inattendue déconvenue face à la 3e plus mauvaise équipe de la conférence Ouest, oblige désormais les Warriors (69 victoires-9 défaites) à un sans-faute lors des quatre derniers matchs avant les play-offs s'ils veulent battre le record de 72 victoires des Bulls de Michael Jordan.

L'exploit semble d'autant plus difficile que la franchise californienne doit affronter à deux reprises San Antonio, son dauphin dans la conférence Ouest (65v-12d) qui s'est imposé de justesse sur le parquet de Utah (88-86).

Les Warriors semblaient pourtant se diriger vers une victoire facile en se détachant de 17 points après la mi-temps.

Mais les Timberwolves sont revenus, emmenés par Shabazz Muhammad, auteur de son meilleur total en carrière (35 pts), et Andrew Wiggins (32 pts) qui ont médusé les supporteurs californiens.

Surtout que leur vedette Stephen Curry n'a jamais réussi à bien régler la mire : 21 points au total avec seulement 4 tirs réussis sur 14 à 3 points.

Au bout du compte, Golden State a subi un second revers à domicile en trois matchs après celui de vendredi contre Boston. Mais Curry assure que son équipe n'est pas paralysée par la perspective de réaliser la meilleure saison régulière de l'histoire.

Objectif réaliste

"Je ne pense pas, non. Nous avons fait ce qu'il fallait pour que (le record) devienne un objectif réaliste et nous devons relever le défi", a-t-il déclaré.

"Evidemment ce ne sera pas facile, nous venons de le prouver...", a-t-il ajouté, dépité par la décevante performance de la soirée.

De son côté, Cleveland a battu Milwaukee (109-80) lors d'une soirée tranquille, y compris pour sa vedette LeBron James (17 pts). Cette victoire, la 56e en 78 matchs, permet aux Cavaliers de se rapprocher de leur objectif de s'assurer l'avantage du terrain au premier tour des play-offs.

Seuls les Toronto Raptors peuvent encore priver Cleveland de la 1re place de la conférence Est : après sa victoire mardi contre Charlotte (96-90), la franchise canadienne en est à 52 victoires pour 25 défaites avec encore 5 matchs à jouer.

A Denver, Russell Westbrook a réussi son 17e triple double (13 pts, 12 passes, 14 rebonds) de la saison pour aider Oklahoma City à déborder les Nuggets 124-102. Aucun joueur n'avait fait aussi bien depuis Magic Johnson en 1988-89 avec les Los Angeles Lakers.

"C'est un grand honneur, a déclaré Westbrook. A chaque fois que votre nom est mentionné dans la même phrase que Magic, c'est génial".

Le Thunder (54v-24d) est désormais assuré de la 3e place à l’Ouest : les Los Angeles Clippers (4es, 49v-28d) peuvent encore atteindre les 54 victoires, mais resteraient derrière OKC aux confrontations directes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG