Liens d'accessibilité

NBA : Indiana s'impose contre Los Angeles


Indiana Pacers contre Miami Heat, Mai 2014

Indiana Pacers contre Miami Heat, Mai 2014

Les Pacers sont restés intraitables (107-103) face aux Lakers de Kobe Bryant qui, peu avant le coup d'envoi de la rencontre, a annoncé qu'il mettra un terme à sa carrière en fin de saison.

"Je suis épuisé, pas seulement parce que j'ai enchaîné deux matches en deux jours", a plaisanté Bryant après la 14e défaite en seize matches de son équipe. L'emblématique N.24 des Lakers a vécu un dimanche éprouvant sur le terrain, et en dehors.

Contre les Pacers, le quintuple champion NBA a inscrit 13 points avec un réussite toujours faible (4 sur 20 au tir).

Bryant, 37 ans, a aussi montré lors de la dernière minute pourquoi sa décision de prendre sa retraite, après vingt saisons, était la bonne. A six secondes de la sirène, il s'est retrouvé en position d'égaliser avec un tir à trois points, mais son shoot trop faible n'a même pas touché le panier et sa dernière action du match a donc été un "airball".

En face, Paul George, de retour à son meilleur niveau plus d'un an après une grave blessure juste avant la Coupe du monde 2014, a inscrit 39 points et offert aux Pacers leur onzième victoire de la saison, synonyme de 2e place dans la conférence Est.

"Il reste Kobe Bryant, peu importe sa réussite au tir, c'était quelque chose de grand de me trouver face à lui (dimanche) soir, car Kobe était mon Michael Jordan quand j'étais adolescent", a assuré George.

Choc Philadelphie-Lakers

Bryant est revenu ensuite dans une longue conférence de presse sur sa décision, largement attendue, même son timing a pris tout le monde au dépourvu, même ses dirigeants.

"Cela fait un moment que je sais, mon corps ne peut plus, je ne suis plus autant obsédé par le basket qu'avant", a-t-il notamment rappelé.

De son côté, Philadelphie a concédé à Memphis (92-84) sa 18e défaite consécutive, égalant ainsi le pire début de saison de l'histoire dans le Championnat NBA.

Les Sixers ont rejoint les New Jersey Nets, qui avaient débuté la saison 2009-10 avec 18 défaites.Philadelphie avait commencé la saison 2014-2015 avec 17 défaites, mais avait signé son premier succès à sa 18e tentative (85-77 contre Minnesota). Le miracle ne s'est pas reproduit dimanche contre Memphis, implacable.

Philadephie peut devenir le seul détenteur de ce triste record lors de son 19e match de la saison face aux Lakers d'un certain... Kobe Bryant, de retour mardi dans sa ville de naissance.

La dernière victoire des Sixers remonte au 25 mars 2015 à Denver (99-85).

Si l'on inclue ses 10 défaites de la fin de saison dernière, Philadelphie a perdu 28 matches consécutifs, du jamais-vu dans l'histoire du sport professionnel nord-américain.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG