Liens d'accessibilité

Les Nations-Unies, indignées par la mort de deux casques bleus au Darfour


Ban Ki-moon s'est dit indigné par la mort de deux casques bleus au Darfour.

Ban Ki-moon s'est dit indigné par la mort de deux casques bleus au Darfour.

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné « dans les termes les plus forts » l'embuscade tendue aux soldats de la MINUAD, qui a coûté la vie à deux d'entres eux et fait trois blessés.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, indigné par la mort de deux soldats égyptiens de la Mission de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD), qui ont été tués lors d'une embuscade dans cette région de l'ouest du Soudan.

Trois autres casques bleus ont blessés vendredi durant cette attaque par des hommes armés non identifiés près du village de Katila, à 85 kilomètres au sud d'Edd al Fursan, dans le Sud-Darfour. Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil de sécurité ont condamné « dans les termes les plus forts » cette embuscade.

Depuis son déploiement en janvier 2008, la MINUAD a perdu 24 personnes. Le Représentant spécial conjoint de l'Union africaine et des Nations Unies, Ibrahim Gambari, a lui aussi exprimé son indignation face à cette « attaque lâche », en rappelant que la MINUAD est au Darfour pour aider à rétablir la paix et la stabilité.

XS
SM
MD
LG