Liens d'accessibilité

L’Américain Michael Phelps, dieu des bassins à Rio


Michael Phelps, le 9 août 2016, Rio de Janeiro, Brésil. (AP Photo/Michael Sohn)

Michael Phelps, le 9 août 2016, Rio de Janeiro, Brésil. (AP Photo/Michael Sohn)

Michael Phelps a conquis son 21e titre olympique en remportant le 4x200 m libre avec le relais américain, mardi aux Jeux de Rio, une heure après avoir décroché son 20e sur 200 m papillon, ce qui porte à 25 son nombre total de médailles aux JO.

Ce titre en relais est son troisième dans le bassin olympique de Rio, une moisson commencée dimanche avec le relais 4x100 m nage libre.

Le relais américain 4x200 m, composé de Conor Dwyer, Townley Haas, Ryan Lochte et Phelps, a bouclé la distance en 7 min et 66/100, trois secondes devant la Grande-Bretagne, médaillée d'argent, et le Japon, médaillé de bronze.

Ultime relayeur, Phelps disposait d'une très large avance qu'il lui a suffi de conserver pour décrocher le titre. En touchant le mur, le nageur de Baltimore a pu lever le bras et savourer, avant de donner l'accolade au Britannique James Guy dans la ligne d'eau voisine.

L'enchaînement des courses et l'énergie dépensée quelques minutes plus tôt lors de la cérémonie protocolaire du 200 m papillon ont néanmoins usé l'Américain, qui s'est assis sur le plot, visiblement éreinté mais heureux, recevant les félicitations des nageurs adverses.

Avec désormais 21 titres olympiques et 25 médailles au total, l'athlète le plus titré de l'histoire des JO relègue encore plus loin au palmarès sa plus proche dauphine, la gymnaste soviétique Larissa Latynina (18 médailles dont 9 en or).

Avec AFP

XS
SM
MD
LG