Liens d'accessibilité

JO 2016 : 31 Russes admis, dont les repêchés Morozov et Lobintsev


Trente-et-un nageurs russes, dont Vladimir Morozov et Nikita Lobintsev, qui avaient fait appel de leur exclusion devant le TAS, participeront aux jeux Olympiques, a-t-on appris jeudi auprès de la Fédération internationale de natation.

Les cas de deux nageuses (Youlia Efimova et Daria Ustinova) sont encore soumis au TAS.

Deux autres nageurs russes exclus, Mikhail Dovgalyuk (4x200 m nage libre) et Natalia Lovtsova (50 m nage libre), n'avaient pas fait appel au TAS.

Initialement l'équipe de natation russe (bassin) comptait 35 membres.

La Fina a précisé à l'AFP que les équipes de water-polo, de natation synchronisée et les spécialistes du plongeon pourront tous participer aux JO.

Du côté de la sélection de l'eau libre, forte de deux nageurs, Anastasia Krapivina, 21 ans, est elle restée exclue des JO.

Cette sélection finale intervient après que trois membres du CIO ont épluché les listes de sportifs russes retenus par les différentes fédérations internationales, en l'occurrence celle de la Fina.

Le Turc Ugur Erdener, président de la Fédération internationale de tir à l'arc, médecin de profession, l'ancienne escrimeuse allemande Claudia Bokel et l'Espagnol Juan-Antonio Samaranch Jr, fils de l'ancien président du CIO, disposaient d'une feuille de route simple.

Ils devaient étudier les listes proposées par chaque fédération internationale à la lumière du rapport McLaren du 18 juillet qui a mis en évidence un système de dopage d'Etat mis en place en Russie.

La Fédération internationale de boxe (AIBA) avait indiqué un peu plus tôt jeudi matin que les 11 boxeurs (9 hommes, 2 femmes) présentés par les Russes avaient reçu le feu vert du CIO pour participer aux jeux Olympiques de Rio.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG