Liens d'accessibilité

Nadine Gordimer a tiré sa révérence


Nadine Gordimer était une grande amie de Nelson Mandela

Nadine Gordimer était une grande amie de Nelson Mandela

La célèbre romancière sud-africaine est morte ce dimanche à l'âge de 90 ans. Elle a réçu le prix Nobel de littérature en 1991.

Auteur de quinze romans, de plusieurs nouvelles,essais et chroniques, elle a mené un combat sans répit contre le régime de l’Apartheid. Née le 20 novembre 1923, fille d'immigrants juifs venus d'Europe de l'Est, elle a toujours refusé de quitter le pays même aux heures les plus sombres de l'Apartheid.

Nadine a commencé à écrire à l'âge de 9 ans s’inspirant des drames de la vie humaine dans une société façonnée par des décennies d'apartheid.

Gordimer était une militante anti-apartheid dont les écrits ont contribué à mettre à nue les pratiques du gouvernement raciste de l'Afrique du sud.

La famille de l’écrivaine dit qu’elle est morte paisiblement dans son sommeil à son domicile de Johannesburg, entouré de son fils et sa fille.

Le président Barack Obama s’est dit « attristé », ainsi que son épouse Michelle, par le décès de Mme Gordimer. Il a noté que le Prix Nobel « a utilisé sa plume habile et sa voix courageuse contre l'apartheid et d'autres injustices. Nadine nous a inspiré par son souci passionné pour ceux qui luttent pour l'égalité ».

Saluant ses écrits « sur les cruautés de l'apartheid », M. Obama a évoqué une « championne infatigable de l'humanité qui continuera à affecter les lecteurs pour des générations à venir ».

Le chef de l’exécutif a également évoqué les efforts de Mme Gordimer dans la lutte contre la pandémie du VIH/sida.

XS
SM
MD
LG