Liens d'accessibilité

Municipales en France: déroute de la Gauche


Le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, a reconnu la défaite de la Gauche au second tour des municipales en France

Le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, a reconnu la défaite de la Gauche au second tour des municipales en France

Selon le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, les listes de droite ont recueilli 45,91% des voix au niveau national, les listes de gauche 40,57%, et le Front national-Rassemblement Bleu Marine 6,84%.

Selon l’Agence Reuters, la majorité de gauche a subi dimanche la sanction annoncée au second tour des municipales sans avoir pu contenir la vague de l'Union pour un mouvement populaire (UMP) et de ses alliés centristes, de même que la percée du Front national.

Ce désaveu du gouvernement du président socialiste, François Hollande, rendent probable un remaniement gouvernemental.

Selon des résultats provisoires communiqués par le ministère de l'Intérieur, au moins 155 villes de 9.000 à 100.000 habitants ont basculé de gauche à droite. Jean-François Copé, président de l'UMP, a dit considérer désormais cette formation politique comme « le premier parti de France ».

Toujours selon Reuters, qui cite le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, les listes de droite ont recueilli 45,91% des voix au niveau national, les listes de gauche 40,57%, et le Front national-Rassemblement Bleu Marine 6,84%.

« Le FN réussit le meilleur score de toute son histoire à une élection locale », s'est félicité le vice-président du FN, Florian Philippot.
XS
SM
MD
LG