Liens d'accessibilité

Egypte : le président Moubarak dit qu’il ne briguera pas un autre mandat en septembre


Le président Moubarak faisant sa déclaration

Le président Moubarak faisant sa déclaration

Le président égyptien Hosni Moubarak a annoncé la fin de ses 30 ans de pouvoir. Dans un discours à la nation, mardi soir, il a fait savoir qu’il ne briguera pas un autre mandat en septembre.

« J’ai passé toute ma vie au service du peuple », a déclaré le chef de l’Etat égyptien, qui a dit qu’il renonce au pouvoir pour la stabilité de la nation. Il ajouté qu’il travaillera, durant le reste de son mandat, pour mettre en œuvre « les mesures nécessaires au transfert pacifique du pouvoir. » Il a exclu tout départ du pays, lançant : « je mourrai sur le sol égyptien. »

La déclaration enregistrée a été diffusée par la télévision nationale égyptienne suite à la mobilisation de centaines de milliers d’Egyptiens qui réclamaient le départ du président Moubarak.

Des manifestantes antigouvernementales au Caire

Des manifestantes antigouvernementales au Caire

Selon le New York Times, qui cite des diplomates américains, le président Barack Obama avait demandé au président Moubarak qu’il ne devait pas briguer un autre mandat. Le Times rapporte que ce message a été transmis au leader égyptien par l’émissaire américain Frank Wisner.

Avant la déclaration du président Mouabarak, les manifestants demandaient son départ d’ici la fin de la semaine. Il n’est pas clair si ses propos les satisferont. Après le discours du président égyptien, des manifestant scandaient : « Pars, pars ! »

XS
SM
MD
LG