Liens d'accessibilité

MSF : l'épidémie d'Ebola a « sensiblement » diminué en Guinée


Des travailleurs de la santé de l'UNICEF, informant les populations des mesures à prendre pour se protéger contre la maladie à virus Ebola

Des travailleurs de la santé de l'UNICEF, informant les populations des mesures à prendre pour se protéger contre la maladie à virus Ebola

Dans les centres de prise en charge gérés par Médecins Sans Frontières (MSF) et le Ministère guinéen de la Santé, le nombre de nouveaux patients atteints de la fièvre hémorragique à virus Ebola a sensiblement diminué au cours des derniers jours, signale l’ONG vendredi. Cependant, l’épidémie n’est pas terminée, et les équipes restent prêtes à répondre à une éventuelle nouvelle vague de patients, ajoute-t-elle dans un communiqué.

La fin d’une épidémie d’Ebola ne peut être officiellement déclarée que si aucun nouveau patient n’est enregistré pendant 42 jours, rappelle MSF.

Entre-temps, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), s’est dit préoccupé par la propagation de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l'Ouest. Des responsables de l’UNICEF se sont réunis mercredi avec les représentants des différents marchés de Guinée Bissau pour les sensibiliser sur le risque de la maladie.

Toujours selon MSF, aucun nouveau cas de fièvre hémorragique à virus Ebola n’a été rapporté en presque trois semaines au Libéria. Néanmoins, les équipes resteront en place pour appuyer le ministère libérien de la Santé, au besoin.

Selon les autorités guinéennes, il y a eu 121 cas confirmés d’Ebola depuis le début de l’épidémie, dont 74 décès. Il s’agit du dernier bilan fourni par le gouvernement, et qui a été répercuté vendredi par MSF.
XS
SM
MD
LG