Liens d'accessibilité

MSF fustige les violences infligées aux civils en Centrafrique


La Fomac, la Force multinationale des Etats d’Afrique centrale, n'a pas pu rétablir la sécurité en Centrafrique

La Fomac, la Force multinationale des Etats d’Afrique centrale, n'a pas pu rétablir la sécurité en Centrafrique

L’ONG Médecins sans Frontières (MSF) dénonce les sévices infligés aux civils à Bouca, un village situé à 325 km au nord de Bangui, en République centrafricaine (RCA), ainsi que dans la ville voisine de Bossangoa.


La région est le théâtre d’affrontements et autres troubles depuis que des partisans du président déchu, François Bozizé, ont revendiqué des attaques, dans les environs de Bossangoa. MSF, qui œuvre sur place, rapporte qu’en plus des personnes blessées et tuées, des maisons ont été incendiées.

Le Dr Ellen Vandergeleen, une responsable de MSF en RCA, parle de 25 blessés à Bouca, dont des femmes et des enfants qui auraient été coupés à la machettes ou atteint par des armes à feu.

MSF s'inquiète également de la rhétorique incendiaire dont font usage les parties au conflit, qui pourrait exacerber les violences.
XS
SM
MD
LG