Liens d'accessibilité

Moubarak démissionne


La rue égyptienne a gagné

La rue égyptienne a gagné

La rue égyptienne a gagné en Egypte. Après trois décennies de pouvoir, Hosni Moubarak quitte le pouvoir.

Après avoir résisté à la pression des centaines de milliers manifestants à travers son pays, le président égyptien Hosni Moubarak a démissionné, vendredi. La décision a été annoncée à la télévision nationale par le vice-président Omar Suleiman, qui a précisé que l’armée assumera le pouvoir.

Cette annonce est intervenue alors que des centaines de milliers d’Egyptiens étaient descendus dans la rue, vendredi, à travers le Caire et d’autres villes du pays pour protester contre le rejet, la veille, par le président Hosni Moubarak, de leur demande qu’il démissionne immédiatement.

La prière du vendredi des manifestants anti-Moubarak sur la place Tahrir

La prière du vendredi des manifestants anti-Moubarak sur la place Tahrir

Après 18 jours de manifestations ocntinues, la rue égyptienne a gagné. Après trois décennies de pouvoir, Hosni Moubarak quitte le pouvoir.

Les manifestants s'étaient regroupés en différents endroits de la capitale égyptienne après la prière du vendredi. L’armée s’est déployée alors que des dizaines de milliers de manifestants continuent de camper sur la place Tahrir, chantant et agitant des drapeaux égyptiens.

De nombreux autres manifestants encerclent le siège de la radio et de la télévision égyptienne, de même que le palais présidentiel, à Héliopolis, dans la banlieue du Caire. Ils sont tout aussi nombreux devant les immeubles gouvernementaux à Alexandrie et Suez.

Des médias citant des responsables rapportent que M. Moubarak a quitté la capitale pour sa résidence de Sharm El-Sheikh.

Le président Barack Obama fera une déclaration, vendredi, sur la démission du président éyptien, a indiqué la Maison-Blanche.

XS
SM
MD
LG