Liens d'accessibilité

Moscou regrette la décision du Parlement du Monténégro d'approuver l'adhésion à l'Otan


Le président russe Vladimir Poutine et son ministre des affaires étrangères Sergei Lavrov, arrière-plan, au Kremlin, Moscou, 9 novembre 2016.

La Russie a dénoncé vendredi la décision du Parlement du Monténégro d'approuver l'adhésion du pays à l'Otan, accusant les autorités d'être passées outre l'opposition d'une partie de la population à cette idée.

"Nous constatons avec grand regret que les autorités actuelles du pays et leurs protecteurs occidentaux n'ont pas écouté la voix de la raison", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La volonté de presque la moitié de la population du pays, qui est opposée (à l'adhésion à l'Otan), a été ignorée", a ajouté le ministère, accusant les autorités du Monténégro de "cynisme".

Moscou examinera les "conséquences stratégiques de cette décision" et prendra des mesure pour "défendre ses intérêts", poursuit le communiqué.

Le Parlement monténégrin a approuvé vendredi l'adhésion du pays à l'Otan, dernière étape que l'ex-république yougoslave avait à franchir pour rejoindre l'Alliance militaire nord-Atlantique.

Le Monténégro espère désormais pouvoir rejoindre officiellement l'Otan lors du sommet du mois de mai à Bruxelles. L'adhésion du Monténégro à l'Otan renforcerait encore la présence de l'alliance dans les Balkans, alors que la Grèce, la Croatie et l'Albanie en sont d'ores et déjà membres.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG