Liens d'accessibilité

Moscou accuse Washington d'ingérence


Elena Panfilova, de Transparency International, l'une des ONG visées par les raids du régime Poutine

Elena Panfilova, de Transparency International, l'une des ONG visées par les raids du régime Poutine

Le ministère des Affaires étrangères Russe a accusé Washington d'ingérence dans les affaires intérieures de la Russie, du fait qu’il fournit des fonds à des organisations non gouvernementales (ONG) afin de contourner les restrictions imposées par Moscou.

Cette plainte formulée samedi par le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexander Lukashevich, fait suite à la condamnation par le département d'Etat américain du régime Poutine, pour avoir mené des raids contre des dizaines d'ONG, ces dernières semaines. Parmi ces ONG : deux prestigieuses organisations en faveur des droits humains, Amnesty International (AI) et Human Rights Watch (HRW), et l'ONG de lutte en faveur de la bonne gouvernance, Transparency International (TI).

Selon les militants en faveur des droits humains, ces raids seraient liés à une loi controversée obligeant les ONG étrangères impliquées dans la politique de s'inscrire en tant qu'agents étrangers.

La porte-parole du département d'Etat américain, Victoria Nuland, a déclaré cette semaine que Washington accorde des financements à travers des plates-formes en dehors de la Russie. Elle a qualifié les raids de « chasse aux sorcières ».
XS
SM
MD
LG