Liens d'accessibilité

Mort par balles du jeune noir: le calme revient à Ferguson


Le gouverneur du Missouri a invité la Garde nationale à se retirer, le calme revenant (Reuters)

Le gouverneur du Missouri a invité la Garde nationale à se retirer, le calme revenant (Reuters)

Jay Nixon, le gouverneur du Missouri, a ordonné à la Garde nationale de commencer à se retirer de Ferguson, la banlieue de St. Louis où des troubles ont éclaté suite à la mort d’un jeune noir non armé, âgé de 18 ans. Michael Brown a été tué par balles le 9 août par un policier dans des circonstances qui restent à éclaicir, l'enquête se poursuivant.

M. Nixon a salué le travail de la Garde nationale, déployée lundi à Ferguson, faisant valoir que l'agitation nocturne dans la localité a commencé à s'estomper. La nuit de mercredi à jeudi a été calme, la police n’ayant arrêté qu’une poignée de personnes.

Depuis le début des manifestations, les autorités ont procédé à au moins 163 arrestations.

Entre temps, le département américain de la Sécurité intérieure (Homeland Security) a averti que le groupe d'activistes Anonymous projetait des manifestations à travers le pays ce jeudi contre la mort de Brown. Le groupe avait lancé un appel à une « journée de la colère » nationale.

Mercredi, le ministre de la Justice Eric Holder a rencontré à Ferguson le responsable de la police, le Capitaine Ron Johnson du Missouri State Highway Patrol. Il a également conféré avec des dirigeants communautaires et des habitants de la localité. Il a souligné avoir confié l’enquête sur la mort de Michael Brown à des enquêteurs expérimentés du gouvernement fédéral qui sauront, selon lui, faire la lumière sur cette affaire. M. Holder a également rencontré les parents de Michael Brown, leur promettant que l’enquête serait « juste et indépendante ».

XS
SM
MD
LG