Liens d'accessibilité

Mort d'un migrant soudanais après une rixe près de Calais en France


La "jungle" de Calais, France (Nicolas Pinault/VOA)

La "jungle" de Calais, France (Nicolas Pinault/VOA)

Un Soudanais d'une trentaine d'années est mort de ses blessures, après une rixe survenue mardi matin entre migrants soudanais et afghans à proximité de Calais (nord de la France), où sont concentrés plusieurs milliers de réfugiés.

Un second migrant soudanais a été blessé à la tête, mais ses jours ne sont pas en danger.

Il s'agit du 11e migrant mort à Calais et ses environs depuis le 1er janvier 2016, selon un décompte officiel.

De source policière, la bagarre a eu lieu sur l'un des champs que les migrants empruntent pour retourner au bidonville surnommé +La Jungle+ après leurs expéditions sur la rocade de Calais, où ils tentent de monter à bord de camions à destination de la Grande-Bretagne.

En fin de nuit, les forces de l'ordre ont évincé à plusieurs reprises des groupes de 20 à 30 migrants qui tentaient d'accéder aux voies de circulation, en amont de l'autoroute A16 reliant la Belgique à Calais, selon la préfecture.

La "Jungle", immense bidonville situé près de Calais, abrite actuellement près de 7.000 migrants, un nombre record en progression de plus de 50% par rapport à juin, selon les autorités françaises. Des associations parlent quant à elles de plus de 9.000 migrants.

Les migrants, originaires aussi bien d'Afghanistan que du Soudan ou d'Irak, arrivent dans le nord de la France dans l'espoir de traverser la Manche et rallier la Grande-Bretagne, perçue comme un eldorado. Les derniers arrivants viennent souvent du Soudan.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG