Liens d'accessibilité

Mort du chef du groupe islamiste libyen Ansar al Charia


La Libye reste déchirée par les milices rivales (Reuters)

La Libye reste déchirée par les milices rivales (Reuters)

Mohamed al Zahaoui, aurait succombé à des blessures vieilles de plusieurs mois, signalent sa famille et des responsables libyens.

BENGHAZI, Libye (Reuters) - Le chef du groupe islamiste libyen Ansar al Charia, Mohamed al Zahaoui, a succombé à des blessures vieilles de plusieurs mois, a-t-on appris vendredi auprès de sa famille et de responsables libyens. Zahaoui avait fondé la brigade Ansar al Charia à Benghazi après avoir participé à la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

Grièvement blessé il y a plusieurs mois lors d'affrontements avec les forces pro-gouvernementales, il était hospitalisé depuis, a déclaré un membre de sa famille à Reuters.

Fadhl al Hassi, un commandant militaire luttant contre les forces d'Ansar al Charia à Benghazi, a confirmé sa mort. Il a précisé que Zahaoui avait été blessé en septembre dernier. Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès du groupe islamiste armé.

XS
SM
MD
LG