Liens d'accessibilité

Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid, est décédé à l’âge de 95 ans.

«Notre bien aimé Nelson Mandela, le fondateur de notre République, est parti», a déclaré jeudi 5 décembre 2013 le président sud-africain Jacob Zuma, à la télévision publique SABC.

Dans cette image de la télévision, le président d'Afrique du Sud Jacob Zuma annonce la mort de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, à la presse le 5 décembre 2013, à partir d'un podium à Pretoria, Afrique du Sud.

Dans cette image de la télévision, le président d'Afrique du Sud Jacob Zuma annonce la mort de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, à la presse le 5 décembre 2013, à partir d'un podium à Pretoria, Afrique du Sud.

Nelson Mandela n’est plus. Figure emblématique, père de la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud et premier président noir de ce pays, Madiba, comme l’appellent encore ses compatriotes, est décédé à l’âge de 95 ans, à son domicile de Johannesburg.

«Notre peuple a perdu son père. Nous avons une dette de gratitude à la famille Mandela qui a tellement sacrifié pour que notre peuple soit libre», a ajouté le président sud-africain.

M. Zuma a aussi annoncé que les drapeaux seraient en berne à partir de jeudi en Afrique du Sud, et ce, jusqu'aux obsèques nationales.

Nelson Mandela avait été hospitalisé à plusieurs reprises pour des infections pulmonaires – une maladie datant de la tuberculose qu'il avait contractée pendant son emprisonnement de 27 ans sous le régime de l'apartheid.

L’Afrique du Sud en deuil, le monde aussi, de nombreuses réactions politiques venant des quatre coins de la planète, dont celles du Président américain. La voix lourde d’émotion, Barack Obama a rendu hommage à « la dignité féroce » de Mandela. Dans une déclaration à la Maison Blanche, il a rappelé jeudi soir qu’il compte parmi les millions d’êtres humains « qui se sont inspirés de la vie de Nelson Mandela ».

En juin 2013, une infection pulmonaire avait entrainé son hospitalisation pendant plusieurs semaines, mais il s’était rétabli et avait pu rentrer chez lui.

Cette fois-ci, malgré toutes les prières des Sud-Africains, le Prix Nobel de la Paix a succombé.

Les grandes lignes de la vie de Nelson Mandela
Voici un regard sur la vie de Nelson Mandela, lauréat du prix Nobel de la Paix et ancien président de l'Afrique du Sud.

Date et lieu de naissance: 18 juillet, 1918 à Mvezo, Transkei, en Afrique du Sud.

Certificat de naissance : Rolihlahla Mandela Dalibhunga, fils de Gadla Henry Mphakanyiswa, un conseiller de la maison royale de la tribu Thembu et de Mme Nosekeni Fanny Mandela

Mariages: Graca (Machel) Mandela (18 Juillet 1998 - présent); « Winnie » (Madikizela) Mandela (1958 - 1996, divorce); Evelyn (Ntoko) Mandela (1944 - 1958 divorce)

Education: Université d'Afrique du Sud, diplôme en droit, 1942

Congrès national africain (ANC) : Rejoint le Congrès national africain en 1944 et devient président de l'ANC Youth League, la Ligue jeunesse de l'ANC, en 1951.

Carrière professionnelle:

1952 : Ouvre le premier cabinet d'avocats noirs en Afrique du Sud avec son ami Oliver Tambo, tout en dirigeant la campagne de l’ANC pour le mépris des lois injustes, un programme de résistance de masse non-violente. Il est accusé cette année-là d’avoir violé la loi de répression du communisme.
1956 : Mandela est parmi les 156 chefs de la résistance au régime d’apartheid arrêtés et il est inculpé de haute trahison.

1960 : Evènements de Sharpeville, lorsque la police sud-africaine ouvre le feu sur les manifestants contestant les lois d'apartheid. Le bilan sera d’au moins 69 morts et le gouvernement imposera l'état d'urgence. Mandela est par la suite arrêté, et l'ANC interdit.

1961 : Mandela et tous ses co-accusés, inculpés de trahison, sont reconnus non-coupables. Il se lance à fond dans la lutte armée contre l'apartheid , « Umkhonto we Sizwe » (Lance des Nations) , se déplaçant en Afrique et en Europe pour étudier la guérilla.

1962 : Mandela est arrêté pour incitation à la grève, et pour avoir quitté le pays sans documents valides. En novembre, il est condamné à cinq ans de travaux forcés.

1963 : Mandela est condamné à la prison à perpétuité pour quatre chefs d'accusation de sabotage. Egalement reconnus coupables et condamnés : ses collaborateurs Walter Sisulu, Ahmed Kathrada, Govan Mbeki, Denis Goldberg et plusieurs autres personnes.

1980 : Le journal Johannesburg Sunday Post fait campagne en faveur de la remise en liberté de Mandela.

1982 : Après 18 ans sur l'île de Robben, Mandela est transféré à la prison de Pollsmoor.

1988 : Mandela est transféré à la prison Victor Verster.

1989 : Mandela rencontre le président P.W. Botha. Ce dernier démissionne en tant que président et chef du Parti National. Il est remplacé par Frederick de Klerk, qui entame le processus de démantèlement de l'apartheid. En décembre, Mandela et de Klerk se rencontrent pour la première fois.

11 février 1990 : Nelson Mandela est libéré de prison après plus de 27 ans de détention et entame une tournée à travers le monde au cours de laquelle il rencontre le Premier ministre britannique Margaret Thatcher, le Congrès des Etats-Unis et le président George H. W. Bush.

1991 : Mandela est élu président de l'ANC.

1993 : Mandela et De Klerk reçoivent le Prix Nobel de la Paix.

1994 : Mandela est élu le premier président noir d'Afrique du Sud à l’occasion de la première élection libre de l'histoire du pays.

1999 : Mandela quitte ses fonctions et crée la Fondation Nelson Mandela.

8 juin 2013 : Mandela est admis à l'hôpital avec une infection pulmonaire récurrente.

5 décembre 2013 : Mandela décède.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG