Liens d'accessibilité

Morsi, accusé de complot


Mohamed Morsi, en prison au Caire, début novembre

Mohamed Morsi, en prison au Caire, début novembre

Selon les médias d'Etat égyptiens, le principal procureur du pays a envoyé mercredi en procès le président islamiste déchu Mohammed Morsi.

Il devra répondre d’accusations de complot avec des groupes étrangers dans le but d'effectuer des opérations terroristes à travers le pays, en vue de le déstabiliser. En d’autres mots, il aurait comploté avec le Hamas palestinien, le Hezbollah libanais et d’autres groupes pour mener une campagne de violence dans la péninsule du Sinaï.

M. Morsi et 35 autres accusés, y compris plusieurs hauts responsables des Frères musulmans, sont accusés d'avoir révélé des secrets d'Etat à un pays étranger, à savoir l’Iran, et parrainé le terrorisme, sapant la stabilité et l'indépendance de l'Egypte.

M. Morsi devait déjà répondre d’accusations d’incitation à la violence lors des manifestations devant le palais présidentiel il y a un an, quand il était encore président. Il a été déposé en juillet par l'armée, suite à des manifestations de masse contre son régime.
XS
SM
MD
LG