Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : nouvelle suspension de journaux pro-Gbagbo


Laurent Akoun (au c.) un haut responsable du FPI, après son procès à Abidjan, le 31 août 2012

Laurent Akoun (au c.) un haut responsable du FPI, après son procès à Abidjan, le 31 août 2012

Le CNP (Conseil National de la Presse) leur reproche une attitude nuisant à la réconciliation nationale.

En Côte d’ivoire, une nouvelle suspension de journaux proches de l’ancien pouvoir. Le CNP (Conseil National de la Presse) leur reproche une attitude nuisant à la réconciliation nationale.

C’est le dernier acte en date touchant les journaux de l’opposition.

Il y a quelques semaines, des inconnus avaient attaqué le siège d’un groupe de presse pro-Gbagbo à Abidjan. Ces medias avaient alors suspendu leur parution en guise de protestation.

Bagassi Koura a joint à Abidjan César Etou, le président du Collectif des journaux pro-Gbagbo. Il explique d’abord ce que le CNP leur reproche.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG