Liens d'accessibilité

Mali : les islamistes renforcent leur présence dans le nord


Des combattants du Mujao montent la garde à Gao, le 7 août 2012

Des combattants du Mujao montent la garde à Gao, le 7 août 2012

Des centaines de militants étrangers seraient arrivés récemment dans les villes occupées, selon des témoins sur place.

Des centaines de nouveaux combattants islamistes ont pris position dans le nord du Mali, au moment où des pays voisins se préparent à envoyer des troupes dans cette nation en crise.

Selon des témoins contactés par le service francophone de la Voix de l’Amérique, les nouveaux combattants sont arrivés sur le terrain la semaine dernière après l’adoption par le Conseil de Sécurité de l’ONU d’une résolution demandant à la CEDEAO de soumettre ses plans pour le déploiement d’une force au Mali.

A Gao, les habitants signalent l’arrivée de plusieurs centaines de militants tunisiens et égyptiens. D’autres combattants se sont rendus à Douentza, non loin de Mopti où se trouvent les forces de l’armée malienne.

Manifestation à Bamako, le 18 octobre 2012, contre une intervention étrangère dans le Nord-Mali

Manifestation à Bamako, le 18 octobre 2012, contre une intervention étrangère dans le Nord-Mali

Dans une interview accordée à la VOA, un porte-parole du groupe Ansar Dine n’a pas pu confirmer la présence de nouveaux militants étrangers dans les villes occupées. Il a, toutefois, fait savoir que les musulmans ont l’obligation d’aider les militants dans ce qu’il qualifie de guerre injuste et illégale contre l’Islam.

A Bamako, le gouvernement intérimaire du président Dioncounda Traoré a fait appel, vendredi dernier, à une intervention rapide de la communauté internationale en vue de reconquérir le Nord-Mali.
XS
SM
MD
LG