Liens d'accessibilité

La montée en puissance du groupe Etat islamique en Libye : les dates-clés


Image de propagande du groupe Etat islamique.

Image de propagande du groupe Etat islamique.

L'implantation de l'organisation Etat islamique en Libye s'est faite progressivement depuis 2014 jusqu'aux attentats meurtrier du 7 janvier dernier. Chronologie.

Le groupe Etat islamique (EI), qui a revendiqué deux attentats meurtriers en Libye, s'y est implanté en 2014, profitant du chaos dans lequel est plongé le pays depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi il y a quatre ans.

Le pays est divisé entre deux pouvoirs rivaux et de nombreuses factions et milices. Un accord a été signé le 17 décembre par des membres des deux Parlements rivaux pour constituer un gouvernement d'union. Il doit être entériné avant le 17 janvier, mais les obstacles demeurent nombreux, en particulier pour convaincre ceux qui s'y opposent dans chaque camp.

2014

- 19 nov : Les Etats-Unis expriment leur "inquiétude" sur la base d'"informations selon lesquelles des factions extrémistes ont prêté allégeance à l'EI", qui contrôle déjà de vastes pans de territoire en Syrie et en Irak.

Selon des informations de presse, des combattants liés à ce groupe auraient envahi Derna (est), transformée en "émirat islamique".

- 27 déc : Une voiture piégée explose à Tripoli devant un organisme libyen chargé de la sécurité des missions diplomatiques. La branche de l'EI revendique l'explosion.

2015

- 8 jan : La branche libyenne de l'EI affirme avoir exécuté deux journalistes tunisiens portés disparus depuis septembre.

- 27 jan : Neuf personnes, dont cinq étrangers, sont tuées par un commando qui prend d'assaut l'hôtel Corinthia à Tripoli, fréquenté par les étrangers et les hauts responsables. L'attaque est revendiquée par la branche libyenne de l'EI.

- 15 fév : Le groupe diffuse une vidéo montrant la décapitation d'hommes présentés comme 21 chrétiens coptes, majoritairement égyptiens, enlevés en Libye. L'Egypte bombarde l'EI à Derna.

- 20 fév : Des attentats-suicides revendiqués par l'EI à Al-Qoba (est) font 44 morts, en représailles aux raids égyptiens.

- 19 avr : Nouvelle vidéo du groupe montrant l'exécution en Libye de 28 chrétiens, tous Ethiopiens.

- 9 juin : L'EI annonce avoir pris la ville de Syrte (450 km à l'est de Tripoli), dont il contrôlait déjà l'aéroport.

- 12 juil : Le groupe indique avoir été chassé de Derna, à l'issue de combats avec les combattants islamistes du Conseil des moujahidines de la ville.

- 11 août : De violents combats à Syrte, où des habitants prennent les armes pour tenter de déloger l'EI, font des dizaines de morts.

- 5 nov : L'EI est l'auteur de la majorité des meurtres de civils en Libye, estime la procureure de la Cour pénale internationale. Parmi les 37 attentats-suicides commis cette année, 27 sont attribués au groupe.

- 13 nov : Les Etats-Unis bombardent pour la première fois l'EI en Libye, tuant l'Irakien Abou Nabil, présenté comme le chef du groupe dans le pays. Mais selon Tripoli, cet homme était le chef de l'EI dans la région de Derna seulement.

- 4 déc : L'armée française a effectué des vols de reconnaissance au-dessus de la Libye en novembre, notamment à Syrte, et en planifie d'autres, indique Paris.

Les Occidentaux s'alarment de la montée en puissance de l'EI en Libye, une menace directe pour l'Europe et l'Afrique.

2016

- 4 jan : L'EI lance des attaques visant le "croissant pétrolier", à Ras Lanouf et à al-Sedra, dans le nord de la Libye. Les attaques ont été depuis repoussées par les gardes des installations mais plusieurs réservoirs de brut ont pris feu.

- 7 jan : Plus de 50 personnes sont tuées dans un attentat-suicide contre un centre de la police à Zliten (ouest), la pire attaque dans ce pays depuis 2011, et six dans un attentat-suicide dans la ville de Ras Lanouf. L'EI revendique la responsabilité des deux attaques.


Avec AFP

XS
SM
MD
LG