Liens d'accessibilité

Mondiale 2018 : la Côte d'Ivoire et la RDC bien lancées


Gervinho de la Côte-d'Ivoire mordille sa médaille d’or, célébrant le sacre de l’équipe nationale ivoirienne à la Coupe d'Afrique des nations à Bata, en Guinée équatoriale, 8 février 2015.

Gervinho de la Côte-d'Ivoire mordille sa médaille d’or, célébrant le sacre de l’équipe nationale ivoirienne à la Coupe d'Afrique des nations à Bata, en Guinée équatoriale, 8 février 2015.

La Côte d'Ivoire, vainqueur logique du Mali sur son terrain (3-1), a parfaitement lancé sa campagne de qualification pour le Mondial-2018, tout comme la RD Congo, impeccable face à la Libye (4-0) samedi.

Dans le terrible Groupe C, l'une des deux poules de la mort de la zone Afrique avec le Groupe B (Algérie, Cameroun, Nigéria, Zambie), les Eléphants ont profité du faux-pas de leurs adversaires pour prendre d'emblée la tête et montrer qu'il sera dur de les en déloger.

Cueillis à froid par l'ouverture du score de Sambou Yatabaré (18e), les champions d'Afrique en titre ont rétabli la situation en seulement une demi-heure, en marquant coup sur coup trois buts. D'une frappe sans élan à l'entrée de la surface, Kodjia a égalisé (26e), avant qu'Aurier, en provoquant un c.s.c de Coulibaly (31e), puis Gervinho, d'une demi-volée du gauche imparable (34e), ne donnent l'avantage.

Plus tôt le Gabon, contraint au nul par le Maroc (0-0), avait déjà perdu des points dans la course à l'unique ticket pour la Russie. Sur la piteuse pelouse du stade de Franceville, l'une des enceintes prévues pour accueillir la CAN-2017, les deux équipes ont été incapables de poser convenablement leur jeu.

Les coéquipiers d'Aubameyang auraient toutefois pu empocher les trois points s'ils n'étaient pas tombés sur un excellent El Kajoui, dans les cages adverses. Le buteur du Borussia Dortmund, parfaitement servi dans la surface par Evouna, a vu sa tête détournée au dernier moment par le portier marocain (68e).

Le prochain match contre le Mali en novembre s'annonce déjà décisif pour le Gabon tandis que le Maroc devra bonifier à domicile face à la Côte d'Ivoire son bon point.

En attendant les entrées en lice de la Tunisie et de la Guinée, dimanche (17h00 GMT), la RD Congo a pris les rênes du Groupe A en écrasant la Libye (4-0), avec notamment un doublé de Dieumerci Mbokani.

Dans le Groupe D, le Burkina Faso a arraché le nul in extremis face l'Afrique du Sud (1-1), avant le match du Sénégal contre le Cap Vert (20h00 GMT).

Avec AFP

XS
SM
MD
LG