Liens d'accessibilité

Mondial 2018 : inquiétudes pour le nouveau stade de Saint-Pétersbourg


Image d'illustration- un stade près de Moscou.

Image d'illustration- un stade près de Moscou.

La société russe chargée de la construction du stade, Injtransstroï-SPB, a annoncé le mois dernier avoir arrêté les travaux en accusant les autorités locales de retards de paiement pour certains chantiers déjà réalisés.

Le ministre russe des Sports Vitali Moutko a exprimé mercredi son inquiétude concernant le nouveau stade de Saint-Pétersbourg, dont les travaux sont suspendus alors qu'il doit accueillir des matches de la Coupe du monde en 2018.

"Nous sommes sérieusement inquiets pour la construction du stade à Saint-Pétersbourg", a déclaré M. Moutko, cité par l'agence de presse russe Interfax, ajoutant que la situation est "sous le contrôle" du président Vladimir Poutine.

Selon Vitali Moutko, l'arrêt des travaux met en difficulté l'organisation de la Coupe des confédérations, dont quatre matches doivent se jouer à Saint-Pétersbourg.

Prévue pour 2017, cette compétition internationale sert de répétition générale avant le Mondial-2018.

"En octobre, nous visiterons le stade avec des représentants de la Fifa et nous prendrons une décision", a-t-il ajouté en précisant qu'un autre stade pourrait être choisi pour la tenue du Coupe des confédérations.

La société russe chargée de la construction du stade, Injtransstroï-SPB, a annoncé le mois dernier avoir arrêté les travaux en accusant les autorités locales de retards de paiement pour certains chantiers déjà réalisés.

La construction de ce stade de 68.000 places, qui doit notamment accueillir une demi-finale du Mondial-2018 avant d'héberger le club local du Zenith, a débuté en 2007. Son coût a augmenté à plusieurs reprises et s'élève aujourd'hui à 39,2 milliards de roubles (541 millions d'euros).

En mai, la Fifa avait exprimé son inquiétude autour de la situation et appelé à une "meilleure coordination" des travaux, lors d'une visite du chantier.

La Russie accueillera le Mondial-2018 dans 12 stades répartis dans 11 villes: Moscou, Saint-Pétersbourg, Nijni Novgorod, Kazan, Volgograd, Rostov, Kaliningrad, Samara, Iékatérinbourg, Saransk et Sotchi.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG