Liens d'accessibilité

Mondial-2018: le match Palestine-Arabie Saoudite sera joué en Jordanie


Un drapeau palestinien. Source: AFP

Un drapeau palestinien. Source: AFP

La Fédération palestinienne de football a déclaré jeudi accepter de mauvais gré la décision de la Fifa de faire jouer sur terrain neutre les prochains matchs de qualification pour le Mondial-2018 de la Palestine contre l'Arabie saoudite et la Malaisie, qui se disputeront en Jordanie.

La fédération palestinienne demande cependant le report du match contre l'Arabie saoudite prévu le 9 novembre, pour avoir le temps de s'organiser, a dit à la presse son président Jibril Rajoub, visiblement très frustré.

"Je me suis entretenu avec le prince (jordanien) Ali au cours des deux derniers jours et nous jouerons les deux matches en Jordanie", pays voisin de la Cisjordanie où les deux rencontres à domicile de la Palestine devaient initialement avoir lieu, a indiqué M. Rajoub à Ramallah.

"Nous allons demander le report du match (contre l'Arabie saoudite) pour des raisons logistiques", a-t-il annoncé, avant d'ironiser: "Nous serons reconnaissants si nos frères saoudiens acceptent le report du match, nous serons également reconnaissants s'ils refusent".

M. Rajoub faisait clairement référence aux suspicions de pressions que l'Arabie saoudite aurait exercées sur les autorités politiques palestiniennes pour que le match n'ait pas lieu en Cisjordanie.

La Fifa a annoncé mercredi avoir imposé à la Palestine de recevoir l'Arabie saoudite et la Malaisie sur terrain neutre pour des raisons de sécurité.

La Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, est secouée depuis plusieurs semaines par des violences. Des officiers de sécurité de la fédération internationale se sont rendus sur place mardi et ont rencontré des représentants palestiniens. Les autorités palestiniennes ont alors déclaré ne pas pouvoir garantir la sécurité autour des matches, a expliqué la Fifa.

Initialement prévu jeudi, le match Palestine-Arabie saoudite se jouera le 9 novembre et la rencontre Palestine-Malaisie se disputera à la date prévue du 12 novembre, a décidé l'instance internationale.

Le match Palestine-Arabie saoudite fait l'objet depuis des semaines d'un imbroglio politico-sportif, les Saoudiens refusant manifestement de jouer en Palestine.

Des responsables palestiniens expliquent que les Saoudiens refusent de se soumettre aux contrôles israéliens pour entrer en Cisjordanie. Israël, avec qui l'Arabie saoudite n'a pas de relations diplomatiques, contrôle tous les accès au territoire palestinien.

La querelle a divisé les Palestiniens. Certains comme M. Rajoub insistaient pour que la rencontre ait lieu en Cisjordanie, pour des raisons sportives, mais aussi pour servir la cause d'un Etat palestinien indépendant. Mais certains responsables politiques palestiniens auraient cédé aux pressions saoudiennes, selon des partisans de la tenue de la rencontre en Cisjordanie. Ryad a menacé d'interrompre son aide financière à l'Autorité palestinienne, a indiqué sous le couvert de l'anonymat un responsable de la fédération.

M. Rajoub a souligné la différence d'attitude entre Saoudiens et Malaisiens qui avaient déjà leurs autorisations pour venir et se tenaient prêts "jusqu'à la dernière minute" à faire le voyage.

A l'aller, l'Arabie saoudite a battu la Palestine 3 à 2.

Avec AFP.

XS
SM
MD
LG