Liens d'accessibilité

Mondial 2018 : le Nigeria et l'Egypte gagnent avec le même score, 2-1


 Alvin Tehau de Tahiti de l’Egypte, à droite, commet une faute sur Obiora Nwankwo du Nigeria lors du match Egypte-Nigeria comptant pour la Coupe du Monde U-20 au Stade international du Caire au Caire, en Egypte, 1 octobre 2009. Alvin Tehau de Tahiti de l’Egypte, à droite, commet une faute sur Obiora Nwankwo du Nigeria lors du match Egypte-Nigeria comptant pour la Coupe du Monde U-20 au Stade international du Caire au Caire, en Egypte, 1 octobre 2009.

Alvin Tehau de Tahiti de l’Egypte, à droite, commet une faute sur Obiora Nwankwo du Nigeria lors du match Egypte-Nigeria comptant pour la Coupe du Monde U-20 au Stade international du Caire au Caire, en Egypte, 1 octobre 2009. Alvin Tehau de Tahiti de l’Egypte, à droite, commet une faute sur Obiora Nwankwo du Nigeria lors du match Egypte-Nigeria comptant pour la Coupe du Monde U-20 au Stade international du Caire au Caire, en Egypte, 1 octobre 2009.

Le Nigeria, vainqueur sur le terrain de la Zambie (2-1), a pris la tête de son "groupe de la mort", à l'instar de l'Egypte, qui l'a emporté au Congo (2-1) dans le groupe E, dimanche lors de la première journée des éliminatoires de la zone Afrique du Mondial-2018.

Dans le Groupe B qui rassemble trois mondialistes (sur cinq) de l'édition 2014, le Nigeria a mis la pression sur ses rivaux, avant la confrontation entre l'Algérie et le Cameroun (19h30 GMT), pour la quête du seul ticket disponible pour le Mondial-2018.

Les Super Eagles, huitièmes de finaliste du dernier Mondial mais absents de la prochaine CAN-2017, l'ont emporté grâce à deux buts de ses joueurs de Premier League, Alex Iwobi (Arsenal) et Kelechi Iheanacho (Manchester City).

De son côté, la Tunisie a assuré le minimum vital face à la Guinée (2-0) pour ne être distancée dans le Groupe A. Car la veille, son principal rival, la RD Congo, avait écrasé la Libye (4-0), avec notamment un doublé de Dieumerci Mbokani.

Dans le Groupe E, l'Egypte a pris seul les devants. Les Pharaons ont profité de la contre-performance du Ghana, vendredi contre l'Ouganda (0-0), en s'imposant au Congo (2-1). Les coéquipiers de Mohamed Salah, auteur de l'un des deux buts du match, espèrent mettre fin à la longue absence de leur sélection en Coupe du monde, dont la dernière participation remonte à 1990.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG