Liens d'accessibilité

Moïse Katumbi inculpé d'atteinte à la sûreté de l'État


Moïse Katumbi, Lubumbashi, 11 mai 2016

Moïse Katumbi, Lubumbashi, 11 mai 2016

Un mandat d'arrêt provisoire a été délivré contre l'ancien gouverneur du Katanga et candidat à la présidentielle affirme à VOA Afrique Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais depuis Kinshasa.

L'opposant congolais Katumbi inculpé d'"atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'État", précise le parquet de Lubumbashi.

"Le sieur Katumbi Chapwe Moïse, après avoir été amplement entendu par le magistrat chargé du dossier judiciaire, a été inculpé du chef d'atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'État [...] et placé sous mandat d'arrêt provisoire", selon un communiqué du parquet général de la République.

Sur VOA Afrique Lambert Mendé, porte-parole du gouvernement congolais, a confirmé que "le ministre de la Justice vient de nous informer que le parquet de Lubumbashi vient d'inculper formellement M.Moïse Katumbi pour fait de recrutement de mercenaires et de le placer sous mandat d'arrêt provisoire pour lui permettre de comparaitre devant les juges".

Aucun transfert vers Kinshasa n'est prévu meme si Lambert Mende explique "qu'il y a des juges à Lubumbashi qui sont saisis du dossier. Je ne sais pas pourquoi, quand on parle de mis à la disposition du juge, on parle de transfert à Kinshasa".

Joint au parquet de Lubumbashi par VOA Afrique, Me Jean-Joseph Mukendi Wa Mulumba, l'un des avocats de M.Katumbi, a déclaré ne pas avoir "encore été formellement notifié" de cette inculpation et attendre une rencontre avec le magistrat instructeur.

Moïse Katumbi était toujours hospitalisé au CMC ce jeudi matin après les violences de la semaine dernière.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG