Liens d'accessibilité

Moïse Katumbi demande le dépaysement de ses affaires judiciaires hors du Katanga


Moise Katumbi, ancien gouverneur de l''ex-province du Katanga, République démocratique du Congo, 24 mars 2014.

Moise Katumbi, ancien gouverneur de l''ex-province du Katanga, République démocratique du Congo, 24 mars 2014.

Les avocats de l'opposant congolais, condamné à trois ans de prison pour un conflit immobilier, ont demandé à Kinshasa le dépaysement de cette affaire hors de l'ex-province du Katanga où le jugement avait eu lieu.

En juin, M. Katumbi avait été condamné à 3 ans de prison dans une affaire de spoliation d'immeuble par un tribunal de paix de Lubumbashi, deuxième ville de la RDC (sud-est), mais ses avocats ont toujours rejeté ce jugement faisant valoir des pressions exercées sur des juges dans son rendu.

Vendredi à Kinshasa, capitale de la RDC, devant la Cour suprême de justice, la défense de M. Katumbi a plaidé pour que les poursuites contre ce dernier se déroulent devant d'autres juridictions du pays, à l'exception de celles de l'ex-Katanga, sa région d'origine.

Son avocat Me Joseph Mukendi a accusé les tribunaux de l'ex-Katanga (région grande comme l'Espagne, morcelée en 4 provinces en 2015) d'être soumis à "des immixtions de leurs hiérarchies" et de la politique dans les jugements.

La partie adverse a plutôt soutenu que l'affaire soit rejugée au Katanga où les infractions ont été commises, jugeant "imaginaires" les craintes de M. Katumbi.

Ex-allié de poids du président congolais Joseph Kabila, M. Katumbi est passé à l'opposition en septembre 2015 après avoir démissionné de son poste de gouverneur de l'ex-province du Katanga et a quitté le parti présidentiel à la même occasion.

Richissime homme d'affaires et candidat déclaré à la présidentielle, reportée à une date indéterminée, M. Katumbi séjourne depuis mai à l'étranger officiellement pour des soins médicaux, mais les autorités ont promis de l'arrêter dès son retour au pays.

M. Katumbi est aussi visé par un autre procès dans une affaire de recrutement présumé des mercenaires.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG