Liens d'accessibilité

Modi à la Maison-Blanche lundi


Les pourparlers entre Narendra Modi et le président Barack Obama dureront deux jours à Washington (AP)

Les pourparlers entre Narendra Modi et le président Barack Obama dureront deux jours à Washington (AP)

Le nouveau Premier ministre de l'Inde, Narendra Modi, rencontre lundi à la Maison Blanche le président américain Barack Obama. Il dinera ce soir dans la demeure présidentielle, à la veille d'une journée de discussions mardi avec le chef de l'exécutif américain. M. Modi effectue du 29 au 30 septembre une visite officielle à Washington, dont le but est de normaliser les relations parfois tendues entre les deux pays.

A New York ce weekend, M. Modi a reçu un accueil triomphal de la communauté indienne-américaine. Plus de 18.000 personnes se sont rassemblées au stade de Madison Square Garden pour entendre son discours. M. Modi a assuré les expatriés indiens que son gouvernement ne les décevra pas, en ajoutant qu’il règne aujourd’hui en Inde « une atmosphère d'espoir et d'enthousiasme ».

Des partisans enthousiastes, vêtus de T-shirts à l’effigie de M. Modi, ont fréquemment interrompu son discours par des applaudissements.

M. Modi est devenu Premier ministre en mai, mais son voyage aux Etats-Unis représente un point tournant depuis 2005, quand les Etats-Unis lui avaient refusé un visa, à cause de sa complicité présumée dans des violences sectaires dans l’Etat où il résidait, le Gujarat. Une loi américaine interdit de séjour les responsables étrangers coupables de violations graves de la liberté de culte.

M. Modi était ministre de l'Intérieur de l'Etat du Gujarat lorsque des émeutes intercommunautaires ont coûté la vie à environ 1.000 personnes, principalement des musulmans, en 2002. M. Modi a nié toute malfaisance en rapport avec les émeutes, et un tribunal indien a estimé en 2013 qu’on manquait de preuves pour le poursuivre.

Un partisan de M. Modi, Manoj Lawda, a estimé que le rallye de New York, plutôt inhabituel pour un chef d'Etat en visite aux Etats-Unis, célébrait la démocratie indienne, et il a rappelé que deux millions de personnes d'origine indienne vivent aux États-Unis.

En juillet, le secrétaire d'État américain, John Kerry, avait coprésidé le cinquième Dialogue stratégique annuel entre l'Inde et les Etats-Unis aux côtés du ministre indien des Affaires extérieures Sushma Swaraj, à New Delhi. Au menu de ces pourparlers: le commerce mais également le changement climatique, les questions énergétiques, et le renforcement des liens entre les deux puissances. Des thèmes qui devraient être repris par le président Obama lors de ses entretiens avec M. Modi.

XS
SM
MD
LG