Liens d'accessibilité

Missiles nord-coréens : Washington demande des consultations à l'ONU


Des Sud-Coréens regardent le tir de missile nord-coréen à la télévision, Seoul, 18 mars 2018

Des Sud-Coréens regardent le tir de missile nord-coréen à la télévision, Seoul, 18 mars 2018

Les Etats-Unis ont demandé des consultations au Conseil de sécurité de l'ONU vendredi à la suite du tir de deux missiles par la Corée du Nord, ont indiqué des diplomates.

Ces consultations, à huis clos, devraient se tenir en fin d'après-midi heure de New York.

Le Conseil a prévu des consultations sur divers dossiers à partir de 19h TU.

Pyongyang a tiré deux missiles balistiques de moyenne portée vendredi, faisant monter la tension dans la péninsule coréenne.

Dans une première réaction, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a estimé la situation dans la péninsule "très préoccupante".

Selon son porte-parole Stéphane Dujarric, M. Ban a demandé une nouvelle fois à Pyongyang de "respecter ses obligations internationales, y compris les résolutions de l'ONU" -- qui lui interdisent toute activité nucléaire ou balistique -- et de "cesser ses actions provocatrices et susceptibles de mener à une escalade".

Ces tirs surviennent quelques jours après l'annonce par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un d'un test imminent sur une ogive nucléaire et d'une série de tirs de missiles balistiques.

En riposte à un quatrième essai nucléaire en janvier et un précédent tir de missile en février, le Conseil de sécurité a décrété début mars de nouvelles et très lourdes sanctions contre Pyongyang.

avz/faa/vog

XS
SM
MD
LG