Liens d'accessibilité

1,8 tonne de cocaïne en provenance du Brésil et d'Equateur saisie à Anvers, en Belgique


Les services de sécurité belges à Anvers, Belgique, 18 juin 2016. (AP Photo / Virginia Mayo)

Les services de sécurité belges à Anvers, Belgique, 18 juin 2016. (AP Photo / Virginia Mayo)

Selon le ministère belge des Finances, le lot de cocaïne saisi était réparti en trois cargaisons. Les services douaniers y ont mis la main depuis mi-juin.

Ces "trois grandes quantités de cocaïne étaient chacune cachées par une cargaison de containers légaux", a précisé dans un communiqué le ministère.

La première saisie, de 579 kilos, a eu lieu le 14 juin. "Les stupéfiants étaient répartis dans huit grands sacs de sport et divisés en 513 paquets", selon le ministère des Finances, qui précise que "l'envoi provenait de Guayaquil (Equateur), et avait été expédié à Anvers à bord du navire Vargas Trader.

La deuxième, de 732,2 kilos, est intervenue le 28 juin. Là encore, les stupéfiants étaient répartis dans 21 sacs de sport et divisés en 662 paquets. L'envoi provenait cette fois de Santos (Brésil), et avait voyagé à bord du MSC Krystal, selon la même source.

Enfin, une troisième cargaison, en provenance également de Santos, a été interceptée le 13 juillet, toujours dans le port d'Anvers.

La cocaïne était cette fois répartie dans 16 sacs de sport et divisée en 550 paquets. Elle avait été transportée par le navire Maersk Lota, indique le ministère des Finances, qui ne fait pas état d'arrestation de suspects.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG