Liens d'accessibilité

Crise migratoire en Méditerranée : 5 nouvelles victimes et 300 personnes sauvées


Les migrants tentent de tirer un enfant hors de l'eau en attendant d'être secourus par les membres de l'ONG Proactiva Open Arms dans la mer Méditerranée, à environ 12 miles nautiques au nord de la Libye, le 4 octobre 2016.

Les migrants tentent de tirer un enfant hors de l'eau en attendant d'être secourus par les membres de l'ONG Proactiva Open Arms dans la mer Méditerranée, à environ 12 miles nautiques au nord de la Libye, le 4 octobre 2016.

Les corps de cinq migrants ont été retrouvés mercredi en Méditerranée centrale à l'occasion de cinq opérations de secours qui ont permis le sauvetage de trois cents personnes, ont indiqué les gardes-côtes italiens.

Les migrants se trouvaient "à bord de deux canots pneumatiques et de trois petites embarcations", ont précisé les gardes-côtes dans un communiqué.

Ceux qui se trouvaient à bord des trois embarcations ont été secourus par trois unités des gardes-côtes, en particulier dans la nuit de mardi à mercredi dans les eaux des îles de Pantelleria, Lampione et Lampedusa.

Les occupants des deux canots pneumatiques ont quant à eux reçu l'assistance d'une unité de l'ONG "Life Boat", qui a sauvé 130 personnes, et d'un navire de la marine irlandaise qui en a sauvé 118 et récupéré cinq corps sans vie, précisent les gardes-côtes.

Les opérations étaient coordonnées par le centre opérationnel des gardes-côtes à Rome et le ministère italien des Transports.

Depuis le début de l'année, l'Italie a vu débarquer près de 145.000 migrants sur ses côtes. Selon l'ONU, au moins 3.626 sont morts ou disparus en mer.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG