Liens d'accessibilité

Microsoft va licencier 18.000 personnes


(Photo AP)

(Photo AP)

L'une des plus grandes sociétés de technologie au monde, l’américain Microsoft, envisage de licencier jusqu'à 18.000 travailleurs d’ici un an.

La société a déclaré jeudi qu’elle va se séparer de 14 % de ses effectifs globaux, soit 127.000 employés – une restructuration rendue nécessaire par sa récente acquisition de Nokia, le fabricant de portables finlandais.

Microsoft est le plus grand fabricant de logiciels au monde, mais avec sa reprise d'une partie des activités de Nokia, l'entreprise entend s’imposer dans le secteur des portables – dominé jusqu’à présent par Samsung en Corée du Sud, Nokia et Apple aux États-Unis.

Toujours selon Microsoft, ces licenciement toucheront 12.500 professionnels et ouvriers, la majorité des suppressions d'emplois étant prévues pour la fin de cette année, et devant s’achever en juin 2015. Avant d’absorber Nokia, Microsoft comptait 99.000 travailleurs, dont 58.000 aux États-Unis et 41.000 à l’étranger. Le coût de la restructuration est chiffré à entre 1,1 et 1,6 milliards de dollars.

XS
SM
MD
LG