Liens d'accessibilité

Djotodia: pas de partition de la Centrafrique!


Michel Djotodia à Bangui, le 8 décembre 2013

Michel Djotodia à Bangui, le 8 décembre 2013

Le président de transition s'est prononcé mardi dans une conférence de presse à Bangui, alors que la situation reste toujours tendue...

La situation reste tendue à Bangui où des échanges de tirs ont eu lieu lundi après-midi entre soldats tchadiens et burundais de la force de l'Union africaine déployée en Centrafrique. C’est ce que rapporte l’AFP citant le chef du contingent burundais au sein de la Misca.

Selon le lieutenant-colonel Potien Hakizimana, les Tchadiens ont lancé une grenade en direction des Burundais alors que ceux-ci venaient d'intercepter six ex-rebelles Seleka. Il a assuré que le contingent burundais avait "fait preuve de retenue" mais que des soldats à l'avant-garde avaient tout de même essuyé des coups de feu et répliqué, blessant trois Tchadiens.

Mardi matin, le président centrafricain Michel Djotodia et des membres du gouvernement de transition ont donné une conférence de presse pour faire le point des récents événements.


Dans le même temps un groupe de jeunes était dans la rue mardi matin pour protester contre les forces francaises en RCA et aussi pour prôner une partition du pays.

Ecoutez le témoignage de Gervais Lakosso, responsable de la Corrdination de la société civile centrafricaine.

XS
SM
MD
LG