Liens d'accessibilité

Mexique: le pape appelle à demander "pardon" aux indigènes et alerte sur la "crise environnementale"


Le pape François, San Cristobal, Mexique, le 15 février 2016.
(AP Photo/Gregorio Borgia)

Le pape François, San Cristobal, Mexique, le 15 février 2016. (AP Photo/Gregorio Borgia)

Le pape François a appelé à demander "pardon" pour l'exclusion dont ont été victimes les peuples indigènes, lundi lors d'une messe dans le sud du Mexique, où il a également exhorté à "ne pas faire la sourde oreille" face à "l'une des plus grandes crises environnementales de l'histoire".

"Souvent, de manière systématique et structurelle, vos peuples (indigènes) ont été incompris et exclus de la société. Certains ont jugé inférieures vos valeurs, votre culture et vos traditions (...) C'est si triste. Que cela nous ferait du bien, à tous, de faire un examen de conscience et d'apprendre à dire pardon", a déclaré le souverain pontife dans le Chiapas, Etat majoritairement indigène.

"Le défi environnemental que nous vivons et ses racines humaines nous touchent tous et nous interpellent. Nous ne pouvons plus faire la sourde oreille face à l'une des plus grandes crises environnementales de l'Histoire", a ajouté le pape durant cette messe en plein air, au milieu des montagnes.

Pour la première fois, lors de la messe dans le centre sportif de San Cristobal, des textes liturgiques et prières étaient prononcés dans les principales langues indigènes. Une volonté expresse du pape François.

San Cristobal de Las Casas, à 2.200 mètres d'altitude, porte le nom de "Las Casas", en souvenir de l'évêque dominicain Bartolomé de Las Casas, l'un des premiers défenseurs espagnols des droits des Indiens au XVème/XVIème siècles, en pleine répression des peuples autochtones par les Conquistadores.

Le Chiapas (4,7 millions d'habitants) est aussi l'un des plus pauvres Etats de la Fédération mexicaine. 36% de la population parle encore sa langue indigène.

Le mouvement zapatiste (EZLN, Armée zapatiste de libération nationale) a beaucoup fait parler de lui dans les années 90, quand il était entré en rébellion, demandant la reconnaissance et le respect des droits indigènes, et le contrôle des ressources naturelles de la région.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG