Liens d'accessibilité

Mesures de sécurité maximum pour les forces américaines en Turquie


Un avion des forces aériennes américaines charge une cargaison pour le 10eme Commandement aérien de l'Armée et de la défense antimissile en vue du déploiement en Turquie à la base aérienne américaine de Ramstein, en Allemagne, 8 janvier 2013.

Un avion des forces aériennes américaines charge une cargaison pour le 10eme Commandement aérien de l'Armée et de la défense antimissile en vue du déploiement en Turquie à la base aérienne américaine de Ramstein, en Allemagne, 8 janvier 2013.

Selon le responsable militaire américain, la protection des forces a été portée au niveau "Delta", qui s'applique par exemple en cas d'attaque terroriste avérée ou quand une attaque est considérée comme imminente.

Le commandement militaire américain en Europe a ordonné aux forces américaines en Turquie de prendre les mesures de protection maximum après la tentative de putsch militaire, a indiqué un responsable de la Défense américain.

Les Etats-Unis comptent 2.200 militaires et personnels civils de la Défense en Turquie, pays membre de l'Otan et partenaire crucial pour Washington dans la région.

Environ 1.500 d'entre eux sont stationnés à Incirlik, une base militaire dans le sud du pays d'où l'aviation américaine mène des missions de bombardement du groupe Etat islamique.

Selon le responsable militaire américain, la protection des forces a été portée au niveau "Delta", qui s'applique par exemple en cas d'attaque terroriste avérée ou quand une attaque est considérée comme imminente.

Toutes les activités non essentielles sont suspendues et toutes les ressources sont focalisées sur la défense en cas d'attaque.

Un responsable de la Défense américain a affirmé vendredi soir que les opérations contre l'EI continuaient depuis la base d'Incirlik, malgré la tentative de putsch.

XS
SM
MD
LG