Liens d'accessibilité

Messi pourrait revenir en équipe nationale selon le nouveau sélectionneur argentin


Déçu et assis sur la pelouse, Lionel Messi de l'Argentine attend la remise des médailles et du trophée après la défaite de la sélection argentine 2-4 face à celle du Chili lors de la Copa America Centenario, à East Rutherford, N.J., 26 juin 2016.

Déçu et assis sur la pelouse, Lionel Messi de l'Argentine attend la remise des médailles et du trophée après la défaite de la sélection argentine 2-4 face à celle du Chili lors de la Copa America Centenario, à East Rutherford, N.J., 26 juin 2016.

Nommé le 1er aout, Edgardo Bauza s'est dit "optimiste" sur les chances d'une volte-face de Lionel Messi, qui a décidé de ne plus jouer pour l'Albiceste après la défaite en finale de la Copa America.

"Je suis optimiste pour Messi. Espérons que la discussion que j'aurai avec lui aide à ce qu'il poursuive en sélection. Je veux lui expliquer quelle est mon idée. Ce qui me préoccupe moins, c'est sa place sur le terrain", a déclaré 'Paton' mardi matin à Sao Paulo à la chaîne Fox Sports.

Bauza, âgé de 58 ans, vainqueur de deux Copa Libertadores, l'équivalent latino-américain de la Ligue des champions, était jusqu'à lundi l'entraîneur du Sao Paulo FC.

Le premier objectif du successeur de Gerardo Martino sera de convaincre le capitaine Messi de revenir sur sa décision de cesser de jouer en sélection, une décision annoncée à chaud quelques minutes après une troisième finale perdue en trois ans.

C'était le 26 juin aux Etats-Unis lors de la finale du centenaire de la Copa America, perdue aux tirs au but face au voisin chilien, comme l'année précédente. Avant cela, il y avait eu un autre dénouement cruel pour les Argentins: la finale du Mondial-2014, perdue en prolongation face à l'Allemagne (1-0).

Ces trois finales perdues ont été fatales à Gerardo Martino, parti au milieu d'une crise de gouvernance sans précédent de la Fédération argentine de football (AFA).

Bauza a indiqué n'avoir pas encore contacté "Messi ou l'un de ses proches" mais qu'il se rendra bientôt à Barcelone pour rencontrer le quintuple Ballon d'Or. "Il n'y a pas à convaincre Messi de quoi que ce soit, l'idée est de parler football", a-t-il ajouté.

Objectif 2018

Le temps presse pour Bauza, qui a un mois pour préparer son équipe en vue des éliminatoires du Mondial-2018. Le 1er septembre, l'Argentine, actuellement 3e de la poule sud-américaine après un tiers des matches, reçoit l'Uruguay, en tête avec deux points de plus. Moins d'une semaine plus tard, le 6, elle se rendra au Venezuela, dernier du groupe.

"Nous devons convoquer les joueurs dans 15 jours pour la rencontre face à l'Uruguay. Il n'y a pas beaucoup de temps", a reconnu 'Paton', qui en a profité pour esquisser sa philosophie de jeu.

"Je suis de ceux qui pensent que tous les joueurs doivent attaquer et défendre. C'est le football actuel. Vous pouvez défendre dans le camp adverse avec un pressing haut. Mais c'est plus facile quand on possède des joueurs de la qualité de la sélection argentine. Ils vous offrent plus de choix", a dit Bauza, qui devra redonner confiance à ses troupes.

Le nouveau sélectionneur a brièvement évoqué le cas des autres attaquants vedettes des Ciel et blanc.

Gonzalo Higuain, qui vient de quitter Naples pour Turin, "sera certainement sur la liste. C'est un joueur très efficace. Personne ne lui a fait de cadeau pour qu'il rejoigne la Juventus", a souligné Bauza, qui a également évoqué le cas de Carlos Tevez, "qui remplit les conditions pour être sélectionné". Il est sélectionnable comme beaucoup."

Avec AFP

XS
SM
MD
LG