Liens d'accessibilité

Menace terroriste : les autorités de New York refusent de se laisser intimider


Une vue de la nouvelle tour du World Trade Center Transportation Hub, à New York, aux Etats-Unis

Une vue de la nouvelle tour du World Trade Center Transportation Hub, à New York, aux Etats-Unis

Les autorités de la plus grande ville américaine demandent à population de continuer à vivre normalement à l'approche des fêtes. Elles réagissent ainsi à une vidéo de l'Etat islamique semblant menacer la capitale économique des Etats-Unis.

Une vidéo diffusée mercredi, cinq jours après les attentats de Paris, montre notamment la célèbre place de Times square et celle d'Herald square, ainsi qu'un homme semblant fixer une ceinture d'explosifs sous son blouson.

Réagissant à la vidéo, le maire et le chef de la police affirment qu'il n'existait pas de "menace actuelle ou spécifique contre New York".

Fait inhabituel, ils ont même tenu une brève conférence de presse en pleine nuit à Times Square, pour souligner leur détermination.

"Que ce soit très clair, les New-Yorkais ne seront pas intimidés", a déclaré le maire Bill de Blasio. "Nous comprenons que c'est le but des terroristes d'intimider et perturber notre société démocratique, nous ne soumettrons pas à leur souhaits. Il n'y a pas de menace crédible contre New York et il est crucial que les gens continuent à vivre normalement", a insisté le maire.

"Franchement, il n'y a rien de nouveau dans cette vidéo", a pour sa part déclaré le chef de la police Bill Bratton, venu avec le responsable de la lutte antiterroriste à New York John Miller. Il a ajouté que New York ne représentait que 19 secondes dans une vidéo de plus de 4 minutes, composée notamment selon lui de plans anciens montés "hâtivement" après les attentats qui ont fait 129 morts à Paris.

"Nous savons que nous sommes une cible terroriste", a ajouté le chef de la police. "N'ayez pas peur, le NYPD (New York Police Department) vous protégera. Nous ne pouvons pas être intimidés, c'est ce que les terroristes cherchent à faire, ils cherchent à créer la peur et nous ne vivrons pas dans la peur", a-t-il insisté.

Depuis le 11-Septembre 2001, qui avait fait plus de 2.700 morts à New York, plus de 20 complots contre la ville ont été évités ou déjoués, dont quatre depuis deux ans, selon le chef de l'antiterrorisme à New York, John Miller.

"Soyez vigilants, mais n'ayez pas peur", a répété M. Bratton jeudi sur la chaîne de télévision CBS, alors que la ville attend des millions de visiteurs pour la saison des fêtes. Celle-ci est traditionnellement lancée par la parade de Thanksgiving jeudi prochain.

Depuis les attentats de Paris, la sécurité a été renforcée "par précaution" à New York, et le maire et le chef de la police, qui dirige 35.000 hommes en uniforme, sont très présents sur les télévisions, cherchant visiblement à rassurer les New-Yorkais.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG