Liens d'accessibilité

Menacé, le petit fan de Messi fuit l'Afghanistan


Murtaza Ahmadi, cinq ans et fan de Lionel Messi, joue au football à la Fédération de football à Kaboul, en Afghanistan, le 2 février 2016.

Murtaza Ahmadi, cinq ans et fan de Lionel Messi, joue au football à la Fédération de football à Kaboul, en Afghanistan, le 2 février 2016.

Le jeune garçon afghan qui avait provoqué l'émoi en se bricolant un "maillot" de Lionel Messi avec un sac plastique a dû quitter l'Afghanistan pour le Pakistan après des "menaces" répétées.

Murtaza, 5 ans, avait fait le tour d'internet en janvier lorsque son frère avait posté une photo de lui avec son "maillot" de fortune avant que le célèbre footballeur argentin ne réalise son rêve en lui offrant un équipement complet du FC Barcelone et un maillot dédicacé de la sélection albiceleste.

Mais la belle histoire a tourné au cauchemar puisque la famille d'Ahmadi a depuis fui l'Afghanistan et a même dû demander l'aide du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

"J'ai pensé que ma famille et moi étions en danger donc nous avons quitté l'Afghanistan", a confié à l'AFP le père du garçonnet Mohammad Arif Ahmadi, expliquant avoir été contraint au départ par des menaces téléphoniques répétées.

Il a même demandé à l'UNHCR de l'envoyer "dans n'importe quel pays sûr" après un voyage qui a déjà porté les Ahmadi à Islamabad, la capitale pakistanaise, puis à Quetta, dans le sud-ouest du pays.

"Je n'ai pas le choix", a ajouté Mohammad Arif Ahmadi, pour qui les problèmes ont débuté avec l'attention médiatique.

Il espère que lui et sa famille pourront rejoindre l'Espagne, où évolue Messi, pour que le petit Murtaza puisse réaliser son rêve de devenir footballeur professionnel.

Un porte-parole du Haut Commissariat a confirmé que la famille avait effectué une demande d'immigration et que l'agence s'était penché sur le dossier.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG