Liens d'accessibilité

Menace de criquets pèlerins sur l'Afrique de l'Ouest


Un fermier africain tenant des criquets

Un fermier africain tenant des criquets

Quatre pays d'Afrique de l'Ouest ont été placés par la FAO en état d'alerte pour l'arrivée probable des criquets pèlerins, à savoir l'Algérie, la Libye, la Mauritanie et le Maroc.

Selon des experts, des essaims de criquets sont en train de se former au Tchad, dans le nord du Mali et du Niger, suite aux précipitations abondantes de l'été qui ont favorisé deux générations de reproduction et déclenché la multiplication par 250 des populations acridiennes dans ces pays. Mais ils ne devraient pas y rester très longtemps en raison de la fin de la saison des pluies.

Un petit essaim peut consommer en une journée la même quantité de nourriture que 35 000 personnes. Les essaims regroupant des dizaines de millions d'ailés peuvent parcourir 150 km par jour en profitant des vents, rappelle la FAO.

Après l’Afrique de l’ouest, ils pourraient ensuite se diriger vers la Libye, l'Algérie, certaines régions du sud du Maroc et le nord-ouest de la Mauritanie.

La FAO dit avoir pu surveiller de près la situation au Niger et au Tchad, mais beaucoup moins au Mali, compte tenu des conflits en cours. « Les opérations de lutte ont démarré au Tchad début octobre avec des équipes de pulvérisation terrestres » signale l’agence onusienne. « Des interventions similaires sont en train de démarrer maintenant au Niger, où les équipes doivent être accompagnées d'escortes militaires pour assurer leur sécurité » ajoute la FAO dans un communiqué.
XS
SM
MD
LG