Liens d'accessibilité

Me Sankara rejette toute idée de prolongation pour Compaoré au Burkina Faso


Le président Blaise Compaoré.

Le président Blaise Compaoré.

« Ce que nous ne souhaitons pas, c’est de voir toute manœuvre ou toute idée tendant à ce qu’on aboutisse à une prolongation quelconque du mandat présidentiel », affirme l'opposant burkinabè.

Pas de modification de l’article 37 de la constitution qui limite le nombre de mandats présidentiels au Burkina Faso.

C’est l’une des propositions phares du groupe de médiateurs dirigé par l’ancien président Jean-Baptiste Ouédraogo.

Ces médiateurs ont présenté leurs propositions après avoir rencontré, séparément, les membres de l’opposition politique et ceux de la mouvance présidentielle burkinabè.

Bénéwendé Sankara, qui a fait partie de la délégation de l’opposition qui a rencontré les médiateurs, a salué cette proposition concernant la non-révision de l’article 37, soulignant que « tel a toujours été le vœu de l’opposition».

« Par contre ce que nous ne souhaitons pas, dit-il, c’est de voir toute manœuvre ou toute idée tendant à ce qu’on aboutisse à une prolongation quelconque du mandat présidentiel ».


Le face-à-face entre l’opposition burkinabè et le parti au pouvoir qui devait avoir lieu ce mercredi 5 février a été reporté à la semaine prochaine.
XS
SM
MD
LG