Liens d'accessibilité

Un journaliste mauritanien jugé pour avoir lancé sa chaussure sur un ministre


Une rue de Nouakchott, 9 août 2008

Une rue de Nouakchott, 9 août 2008

Ce militant d'un mouvement de jeunes opposé au pouvoir en Mauritanie a comparu à Nouakchott, accusé d'"outrage contre une autorité publique" après avoir lancé sa chaussure sur un ministre

Le journaliste Cheikh Baye Ould Mohamed, la trentaine, participait le 30 juin à un point de presse hebdomadaire du porte-parole du gouvernement, Mohamed Lemine Ould Cheikh, lorsqu'il lui a lancé sa chaussure, sans l'atteindre, le qualifiant de "ministre du mensonge".

Il avait été maîtrisé par des policiers, arrêté et détenu dans un commissariat de police, avant d'être inculpé et écroué le 11 juillet.

"Le journaliste a comparu ce (jeudi) matin devant la chambre correctionnelle du tribunal de Nouakchott pour +outrage et violence contre une autorité publique durant l'exercice de ses fonctions+", a affirmé à l'AFP la source judiciaire. Le procès, ouvert jeudi après-midi, se poursuivait en début de soirée, selon la même source ayant requis l'anonymat.

Le prévenu risque une peine d'un mois à deux ans de prison assortie d'une amende, selon les textes en vigueur en Mauritanie.

Cheikh Baye Ould Mohamed anime un site d'informations, "Meyadine" (Domaines, en langue arabe). Il milite dans le "Mouvement du 25 février", né dans le sillage du printemps arabe, opposé au régime du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Des membres de ce mouvement ont organisé la semaine dernière un rassemblement devant la prison où il était détenu à Nouakchott pour réclamer sa remise en liberté.

Ils avaient qualifié son geste de "protestation civilisée et dans les normes", dans un communiqué.

Le lancer de chaussure du journaliste mauritanien Cheikh Baye Ould Mohamed fait suite à d'autres événements similaires. L'un des plus notables est survenu en 2008 quand un journaliste irakien avait lancé une chaussure de sport sur le président américain d'alors, George W. Bush, lors d'une conférence de presse à Bagdad.

(Avec AFP)

XS
SM
MD
LG