Liens d'accessibilité

L’armée mauritanienne poursuit son offensive contre l’AQMI


L’armée mauritanienne poursuit son offensive contre l’AQMI

L’armée mauritanienne poursuit son offensive contre l’AQMI

Al Qaida au Maghreb islamique sévit toujours dans la région sahélo-saharienne. L’armée mauritanienne poursuivait dimanche son opération dans la forêt de Ouagadou dans l’Ouest du Mali, contre cette branche d’Al Qaida.

Les forces mauritaniennes ont lancé ce raid vendredi. Elles ont ensuite été appuyées par des unités militaires maliennes, qui ont la forêt où sont retranchés des membres d'Aqmi, selon des sources militaires mauritaniennes, cité par l’Agence France Presse.

L’offensive aurait fait plusieurs morts. Mais les informations sur les chiffres des pertes dans les deux camps sont encore floues.

Cette opération intervient quatre jours après que des centaines de militaires du Mali et de la Mauritanie ont lancé un raid le long de leur frontière, qui comprend la région de Ouagadou. C’est là où l’AQMI tente d’implanter une nouvelle base.

Le Mali et la Mauritanie sont parmi les pays les plus touchés par les activités d'AQMI, avec le Niger et l'Algérie où cette organisation a ses racines. Ses membres ont installé des bases dans le nord du territoire malien et organisent régulièrement dans le Sahel des attentats et des enlèvements - essentiellement d'Occidentaux - ainsi que divers trafics.

Quatre Français enlevés à Arlit, dans le nord du Niger, ainsi qu'une Italienne enlevée le 2 février dans le sud de l'Algérie sont les otages d’AQMI depuis la mi-septembre 2010.

Face à cette situation, la Mauritanie avait déjà mené à partir de juillet 2010 et pendant plusieurs mois, avec le feu vert de Bamako, des opérations militaires contre des bases de l’organisation islamiste.

XS
SM
MD
LG