Liens d'accessibilité

Trois personnes arrêtées à Casablanca pour agression homophobe


Des policiers arrêtant un manifestant à Casablanca en mars 2011

Des policiers arrêtant un manifestant à Casablanca en mars 2011

Des médias marocains avaient diffusé une vidéo montrant des personnes frappant violemment un jeune homme portant des vêtements d'intérieur de femme, avant de le déshabiller complètement en le menaçant de le tuer. La victime a été identifiée par les services de sécurité, le jeune homme est âgé de 17 ans et a été agressé le 13 septembre dans un quartier de Casablanca.

"Un suspect, âgé de vingt-trois ans a été arrêté pour agression sur un jeune, qui a été déshabillé, pour ses supposées orientations homosexuelles, et deux autres âgés de dix-neuf et vingt ans ont été arrêtés pour tentative de chantage sur la famille de la victime au moyen d'une vidéo", a indiqué lundi la préfecture de police de Casablanca dans un communiqué. D'autres personnes sont également recherchées, un témoin faisant état de quatre individus ayant participé à l'agression, a-t-on ajouté.

Le Maroc, où l'homosexualité est passible de trois ans de prison, a été ces derniers mois marqué par une série de controverses sur les mœurs.

Deux hommes avaient été condamnés en août à quatre mois de prison ferme pour leur implication dans une agression homophobe à Fès, dans le centre du Maroc.

Quelque soixante-dix avocats s'étaient mobilisés en soutien à la victime. La diffusion en juin de la vidéo de l'agression, dans laquelle un homme est roué de coups en pleine rue en raison de son homosexualité présumée, avait suscité l'indignation.

On y voyait la jeune victime tenter en vain de trouver refuge dans un taxi, avant d'être frappée à de multiples reprises par une petite foule, y compris après s'être écroulée au sol.

Les autorités avaient pour leur part plaidé la "fermeté contre ceux qui essaient de se substituer à la loi", selon un communiqué.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG