Liens d'accessibilité

Maroc: sur douze régions, deux créent la moitié de la richesse nationale


Une vue deCasablanca, le 24 avril 2011

Une vue deCasablanca, le 24 avril 2011

Les deux régions marocaines dont dépendent les villes de Casablanca et Rabat ont produit près de la moitié du PIB national en 2013, a indiqué lundi le Haut commissariat au plan (HCP).

Lors de l'année 2013, les régions de Casablanca-Settat et de Rabat-Salé-Kénitra ont créé 48% de la richesse du pays (respectivement 32,2% et 15,8%), selon le rapport annuel sur les comptes régionaux du HCP, reçu lundi par l'AFP.

Ces deux régions représentent 11,3 millions d'habitants, soit un tiers de la population du royaume.

D'après les chiffres du HCP, basés sur le découpage régional en 12 entités en vigueur depuis 2015, cinq autres régions produisent 40,5% du PIB et les cinq régions les plus pauvres, dont celles du Sahara occidental (sud), ne participent qu'à hauteur de 11,5% de la richesse.

En terme de PIB par habitant, le Maroc affiche aussi "des disparités importantes entre les différentes régions", selon le HCP.

Un habitant de la région de Casablanca-Settat (centre) crée ainsi trois fois presque plus de richesses (45.117 dirhams/4.631 dollars) qu'un individu de la région de Drâa-Tafilalet (sud-est, 16.021 dirhams/1644 dollars).

En 2013, le PIB du Maroc s'est élevé à 104 milliards de dollars, selon la Banque mondiale.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG